Le blog

Libre cueillette : 10 raisons de cueillir ses fruits et légumes à la ferme

Zoom sur

La cueillette de fruits et légumes à la ferme : 10 raisons d’en profiter !

La cueillette à la ferme, de quoi s’agit-il?

Self-cueillette, cueillette à la ferme, libre cueillette, toutes ces expressions désignent des exploitations agricoles qui ouvrent leurs champs, leurs serres et leurs vergers aux particuliers qui viennent y cueillir eux-mêmes leurs fruits et légumes.

En famille ou entre amis, munis d’un seau ou d’un sécateur, les cueilleurs sélectionnent les produits qui finiront dans leurs assiettes et règlent leurs achats au poids directement au producteur.

Aux beaux jours, de mai à octobre, de nombreux maraîchers vous accueillent partout en France pour vous faire découvrir ou re-découvrir le plaisir de cueillir vous-même vos fruits et légumes.

Ce n’est pas un hasard si la cueillette a le vent en poupe : elle a vraiment tout pour plaire !

cueillette à la ferme, Ferme du vinage à RoncqPhotographie : La Ferme du Vinage à Roncq

 

10 raisons d’aller cueillir ses fruits et légumes à la ferme

1. Un moment de plaisir à partager 

Ceux qui la pratiquent vous le diront : du printemps à l’automne, la cueillette c’est l’assurance de passer un moment très sympathique au grand air. En famille ou entre amis, la cueillette est une activité ludique idéale pour passer un bon moment tous ensemble.

2. Le meilleur moyen de se reconnecter à la terre et aux saisons !

Nous n’avons jamais été autant déconnectés de la terre, des produits, des saisons.

En quelques dizaines d’années, la grande distribution nous a habitués à trouver de tout, tout le temps. Les fraises ou les tomates d’hiver n’ont pourtant rien pour elles : produites sous serre chauffées en hors-sol, insipides, leur empreinte écologique (et sociale) est terrible.

La cueillette en plein champ, c’est tout le contraire. C’est le meilleur moyen de se reconnecter aux produits et aux saisons, de montrer à nos enfants comment poussent nos fruits et légumes préférés et de redécouvrir des légumes oubliés.

Cueillette à la ferme, ferme du vinage à RoncqPhotographie : La Ferme du Vinage à Roncq

3. L’importance de connaître la main qui nous nourrit

Nous n’avons jamais été aussi éloignés de nos agriculteurs.

Par le passé, nos parents ou grand-parents connaissaient tous les agriculteurs des alentours. Aujourd’hui, notre consommation s’est pour beaucoup déshumanisée. Nous achetons des produits plus ou moins transformés sans trop savoir qui les a produits et comment ils ont été produits.

La vente directe permet de se reconnecter aux agriculteurs près de chez nous, de les faire vivre, d’échanger avec eux sur leur métier, leurs produits, leurs modes de production. De (re)connaître la main qui nous nourrit.

4. Des produits frais, vraiment frais !

Du champ à l’assiette, sans passer par la case transport et frigos, impossible de faire plus frais qu’un fruit/légume que l’on vient de cueillir ! Allez-y les yeux fermés, le résultat est à des années-lumière de ce que vous retrouverez en supermarché.

Photographie : La Ferme du Vinage à Roncq

5. Des fruits et légumes qui ont du goût 

Mais pourquoi les fruits et légumes de pleine terre ont-ils plus de goût? La principale raison, c’est qu’ils sont cueillis à maturité. La cueillette à maturité est possible tout simplement parce que le temps entre le champ et vos papilles est court. Dans des modèles plus longs comme la grande distribution, la logistique, le transport, l’attente dans les rayons ne permettent pas de vous proposer des fruits et légumes à pleine maturité.

6. Le plein de nutriments

La qualité nutritionnelle des produits ne cesserait de baisser si l’on en croit les études menées sur le sujet. En un demi-siècle, les tomates auraient perdu par exemple plus de 50 % de leurs vitamines. A l’origine de cette baisse de la qualité nutritionnelle des fruits et légumes, on retrouve l’industrialisation de l’agriculture (culture hors-sol, variétés standardisées et sélectionnées pour leur résistance aux maladies et au transport…) et les modes de distribution longs qui impliquent transport et stockage.

Privilégions les fruits et légumes bien frais, cultivés en pleine terre dans des exploitations respectueuses du vivant !

7. La cueillette, c’est bon pour l’environnement…

Pas de gâchis : vous cueillez uniquement ce dont vous avez besoin.

Pas d’emballage plastique, pas de logistique (transport, stockage en chambre froide), ça aussi c’est bon pour l’environnement !

8. … et pour le porte-monnaie !

Pas de coût de main d’oeuvre, pas d’intermédiaire, pas de transport ni de logistique, cela se ressent sur les prix ! En self-cueillette, les tarifs au kilo défient souvent toute concurrence. Pour les budgets serrés, c’est un moyen idéal de manger de bons produits frais bien moins chers qu’en supermarchés.

9. Qui dit cueillette dit souvent… magasin fermier

De nombreuses cueillettes proposent en complément un magasin fermier. Vous y trouverez une sélection de produits issus de leur production ou de partenariats avec d’autres agriculteurs locaux. Fruits et légumes, lait, fromages, œufs, viande, miel, c’est l’occasion de faire le plein de bonnes choses dans un seul et même endroit.

10. Le premier pas vers une alimentation plus durable

  • S’éloigner du modèle de la grande distribution, privilégier les producteurs et artisans/commerçants locaux
  • Favoriser dans son alimentation les produits frais, locaux et de saison
  • Privilégier des modes de production et d’élevage plus respectueux de la santé, de la terre, des animaux
  • Cuisiner

N’est-ce pas cela manger mieux?

Vous connaissez de bonnes adresses pour la libre cueillette partout en France ?

Faites-les découvrir aux membres de la communauté en les recommandant sur notre site de bonnes adresses communautaire !

A Lille, retrouvez toutes les bonnes adresses pour la cueillette ici :